Revue de Concert: Femi Kuti and The Positive Force

14.6.2018 by Team Bbop

Le Palac Akropolis de Prague a récemment été le spectacle d'une explosion musicale, car Femi Kuti et son groupe The Positive Force ont apporté leur expérience Afrobeat en ville.
Être le fils de Fela Kuti - inventeur légendaire de l'Afrobeat, compositeur, activiste, fondateur de sa propre république – peut être difficile, mais sa musique perpétue parfaitement l'héritage de son père tout en y ajoutant ses propres touches.

Il n'est pas venu seul. Son groupe, qui est vraiment une force, comprenait deux batteurs, un clavier, une guitare, une basse, quatre cuivres et trois chanteurs-danseurs fougueux. Tous étaient habillés de vêtements traditionnels nigérians et jouaient comme s'ils croyaient vraiment en ce qu'ils faisaient.
Alors que chanter, danser et être le leader du groupe étaient ses priorités, Femi a aussi joué de l'orgue et du saxophone. Ses solos de saxophone avec les cuivres qui l’accompagnent étaient parmi les points marquants du spectacle. Il n'a pas peur d'utiliser la technique de respiration circulaire pour vraiment faire ressortir une note - après tout, il a une fois joué, une seule note pendant 51 minutes.

Mélangeant des sons plus anciens avec des chansons de son nouvel album "One People One World",Femi conserve le style de composition général de son père ainsi que son approche lyrique politiquement motivée. La clé de sa performance est l'énergie, avec de rares moments plus calmes immédiatement suivis d'un barrage de rythme, de lignes de cor et de danses percutantes.

Bien que Femi lui-même ait mentionné entre les chansons qu'il était très fatigué des 5 nuits de spectacles d'affilée, cela ne s'est absolument pas vu dans son effort ou sa performance. Avec un rythme ininterrompu, une musicalité précise et un message sur la paix et les droits de l’homme, un spectacle de ce groupe est vraiment une expérience spéciale.


Regardez leurs dates de tournée à https://www.femikuti.com/shows.